Focus Magazine 1Mes photos sont publiées depuis de nombreuses années dans Focus Magazine. À chaque numéro, une double page est consacrée aux concerts du moment ou à un report photo d’un événement de l’actualité culturelle.

Pour un photographe de concert, c’est l’occasion de mettre en avant certaines photos de concert.

J’ai eu l’occasion d’y publier quelques photos de grands artistes, notamment : MetallicaMuse, Rihanna, Lenny Kravitz, The Roots, Paul Mc Cartney, Oasis, Kiss , Deftone, Slayer , U2,Jamie cullum, Stromae,Elton John, Jay-Z, Sting, Rammstein, Korn, Black Keys, The Cure,Toto, M, Supertramp, Ub 40, Twenty one Pilots,  Marilyn Manson, The Offspring, Iggy Pop,Marcus Miller, Gojira, Slash,  Robert Plant, Miley Cyrus,RadioheadDepeche mode,  The Hives, skrillex, System of a Down, Julien DoréBring Me The Horizon, Refused, Scorpions, Slipknot Bring Me The Horizon, The Prodigy, NIN, Placebo Seal, Motorhead , Alice Cooper, Leonard Cohen, Neil Young, Gun’s & Roses, Bruce Springsteen, No one is innocent, Pink, Jamiroquai, Soulfly, Massive Attack, N*E*R*D, etc…

 

focus magazine montpellier

Focus Magazine Crédit Photo Eric CANTO

Focus Magazine Crédit Photo Eric CANTO

 

Quelques grands festivals figurent également dans ces pages : Le Hellfest, Les eurockéennes de Belfort, le Festival de Nîmes, le Mainsquare, les Déferlantes, etc.

 

Focus Magazine, c’est quoi ?

Focus Magazine est depuis 2003, un bimestriel gratuit, créé par Christophe Malsert. Ce magnifique magazine est édité a 12 000 exemplaires pour 30.000 lecteurs, le magazine est distribué dans le sud de la France.

Focus magazine est consacré au Design, à l’art, à la mode, aux voyages, à la musique, au graphisme, mais aussi à la gastronomie. Le magazine invite à la découverte d’un univers créatif, cosmopolite et urbain grâce à une ligne éditoriale ludique associée à un graphisme de premier ordre.

 

Focus magazine Montpellier

Focus magazine Montpellier

 

Focus Magazine recherche continuellement les tendances, les nouveaux talents, la nouveauté. La magazine impose le tour de force de la gratuité et de la qualité, le rendant incontournable dans le sud de la France. Bimestrielle créatif, il est un concentré «de vie urbaine et chic».

  • Dossier high-tech et design
  •  Actualités
  •  Interviews et portraits de designers, de grands artistes, chefs…
  •  Escapade dans les plus belles villes du monde
  •  Voitures de légende
  •  Sélection de concerts, d’expositions, de spectacles… dans le Grand Sud
  •  Chroniques d’albums et de bouquins
  • Guide urbain & fooding
  • Sorties

Où trouver Focus Magazine ?

Vous pouvez retrouver Focus Magazine tous les deux mois dans les meilleurs spots du sud de la France :  Montpellier, Nîmes , Avignon, Aix-en-Provence et Marseille.

 

Focus magazine Montpellier

Focus magazine Montpellier

 
Focus Magazine
 
Focus Magazine
 
Focus Magazine
 
Focus Magazine
 
Focus magazine Montpellier
 
 

Focus Magazine : déjà 100 numéros

Focus magazine a commencé avec 36 pages, aprés 100 numéros, le magazine en a à présent 160.

Au fil des années Focus développé son contenu et a créé une direction artistique unique et de grande qualité à chaque numéro. Dernièrement, le numéro 100 a été publié, un véritable cap pour la magazine.

Pour l’occasion, le magazine à créé plusieurs couvertures différentes, et a fait appel au graphiste Supakich. SupaKitch est un artiste plasticien. Né à Bagnolet , il vit et travaille à Biarritz avec sa femme Koralie, également artiste reconnue.

 

 

SUPAKITCH dans Focus Magazine

Élevé dans la culture manga et hip-hop, passionné de dessin et de musique depuis son enfance, SupaKitch trouve dans la rue une multitude de soutiens qui lui permettent de grandir. Ses premiers graffitis datent de 1990. Vers 1994, le Graffiti prend une vraie place dans sa vie: sous le pseudonyme de “Ride” il fonde l’équipe HV. Un an plus tard, une rencontre avec Hazy (photographe et graffeur) et Eone (producteur de musique et graffeur) le conduiront à son premier travail dans lequel il mélange différentes techniques (peinture, photo et graphisme), dont le thème principal est la musique.

Véritable compositeur de mélodies graphiques, il continue d’explorer son concept “Listen To My Picture”, s’appropriant la technologie des circuits imprimés. Cette technique, similaire à la technique des “gravures” des illustrateurs des siècles passés, symbolise aujourd’hui le début d’un progrès dans le domaine de l’électronique. Ce contraste de temps, de nostalgie et de progrès technologique est omniprésent dans son travail.

Focus Magazine
À la fin des années 90, il a commencé à mixer différentes techniques sur les murs, usant ainsi de la peinture aérosol, peinture avec pinceau, le pochoir ou encore le collage. Originaire du mouvement graffiti où le choix du mur et du fond joue un rôle essentiel, SupaKitch a commencé à créer ses propres résines en 2016 embellies de différents motifs.

Ces motifs lui rappellent la surface de l’océan, mais également la texture des éléments. La feuille d’or étant utilisée pour améliorer la réflexion du soleil. À travers la technique empruntée aux shapers, SupaKitch aime être surpris par les schémas que prennent ses oeuvres, moment où l’art suit son propre chemin.

La surface devient ainsi un objet qui peut être coupé pour créer un rythme dans la composition des oeuvres qui se fige ensuite grâce à la résine qui se solidifie.

 

Focus Magazine Crédit Photo Eric CANTO

Focus Magazine Crédit Photo Eric CANTO

Focus Magazine Crédit Photo Eric CANTO

Focus Magazine Crédit Photo Eric CANTO

Focus Magazine Crédit Photo Eric CANTO

Focus Magazine Crédit Photo Eric CANTO

Focus Magazine Crédit Photo Eric CANTO

 

Interview se Christophe MALSERT, Directeur de publication

Christophe Malsert est le directeur de la publication du magazine gratuit FOCUS MAGAZINE; magazine papier bimensuel et magazine de style de vie en ligne. Distribué à Montpellier, Nîmes, Avignon et Marseille et s’adresse à tous les citadins dynamiques. J’aime vraiment sa ligne éditoriale.

Nous découvrons des articles sur de nombreux sujets tels que l’architecture et le design, l’évasion, la gastronomie, la musique … Sa coopération artistique dans le domaine du graphisme avec des illustrateurs talentueux rend ce city guide très attractif. Très curieux de ce “concentré urbain et vie stylée”, c’est pour moi une sorte de contenu riche et innovant dont je suis un fan absolu! C’est pourquoi je suis heureux d’avoir eu le plaisir d’interviewer Christophe Malsert.

 

Comment gérez-vous la crise sanitaire actuelle de votre activité professionnelle ?

Christophe Malsert  Focus Magazine :  Nous ne vous mentirons pas, les 4-5 premiers jours d’emprisonnement ont été très difficiles pour l’équipe, car nous préparions le magazine avril-mai. Nous ne savions pas combien de temps durerait la crise. Au début, nous devions également résoudre rapidement avec notre comptable un licenciement partiel de notre équipe et analyser notre capacité à rester dans le temps. Ensuite, nous avons commencé à réfléchir à la manière de rester en contact avec nos lecteurs (via les réseaux sociaux) et à essayer de soutenir nos partenaires (commerçants, très petites entreprises, etc.).

Focus est aussi un studio graphique, c’est pourquoi nous avons utilisé notre savoir-faire dans le domaine de la communication au service de nos clients. Actuellement, nous sommes tous en contact constant pour discuter de nouveaux sujets dont nous aimerions discuter dans les magazines suivants.

Le comportement de chacun d’entre nous va changer après cette crise et après cette période particulière, nous devons essayer de nous réinventer.

 

Quels sont vos “trucs et astuces” pour vous adapter à la nouvelle situation ?

Christophe Malsert  Focus Magazine : Nous n’avons pas vraiment de “trucs et astuces”, mais ce que nous disons est logique. Même si la crise a changé notre rythme de vie, nous essayons d’imposer un petit horaire quotidien. Rester en forme (exercice physique régulier) est déjà une priorité. Si le corps est en forme, la tête et le moral suivent, mais nous en aurons besoin lorsque nous récupérerons.

Il y a aussi une bonne fermeture, il est TEMPS …. Du temps pour lire, du temps pour cuisiner (bien sûr avec des produits de saison pour les circuits courts), du temps pour s’entraîner … Du temps pour faire toutes les choses que nous repoussons habituellement plus tard dans l’année 😊. Il est particulièrement important de ne pas tomber dans le désastre, étant ivre de trop de messages anxieux (ou de faux messages) qui abondent dans les réseaux sociaux.

Essayons de rester positifs, il existe de nombreuses initiatives formidables, et les retenir crée une vague de solidarité sans précédent. Pensons à demain et apprenons à faire évoluer notre société (à notre niveau), qui est à un tournant.

Interview réalisée par myurbansweetnesses.fr

 


 

Eric CANTO Photographe : Photos de concert, portraits, pochettes d’album.

 

Visitez mon portfolio Visitez le blog Visitez le shop Contactez moi

 

 

 

error: