Hellfest Festival, le premier festival de métal

Le Hellfest Festival est surement le festival de musique français spécialisé dans les musiques extrêmes le plus fou du monde. Depuis 15 ans, le Hellfest Summer Open Air se déroule chaque année au mois de juin à Clisson (Loire-Atlantique) . Sa forte fréquentation le fait figurer parmi les plus importants festivals de musique français. Il est le premier festivals de métal  en Europe et en France.

hellfest festival

Hellfest festival – Kiss crédit photo Eric CANTO

La naissance du Festival

Au départ, Ben Barbaud a monté le Furyfest, qui se tenait de 2002 à 2005 à Clisson ; le Hellfest en prend la suite en 2006 puis connaît, en quelques années, une hausse continue de sa fréquentation, passant de 22 000 pour la première édition à 180 000 entrées payantes en 2018.

Programmation du Festival

La programmation du Hellfest Festival est avant tout centrée sur le hard rock, le heavy metal et le metal alternatif pour les deux scènes principales. Quatre autres scènes du festival sont dédiée à un style comme le black metal, le death metal, le punk hardcore, le doom metal ou le stoner rock. Le Hellfest Festival rassemble des groupes et d’artistes internationaux de renom comme Scorpions, Iron Maiden, Deep Purple, ZZ Top, Motörhead, Aerosmith, Lynyrd Skynyrd, Kiss, Guns N’ Roses, Black Sabbath, Linkin Park, Alice Cooper, Korn Slipknot, etc., tout autant que celle de groupes plus spécialisés dans leur genre : Slayer, Megadeth, Sepultura, Cannibal Corpse, Anthrax, etc.

hellfest festival

Hellfest festival – Slipknot crédit photo Eric CANTO

Les Scènes du Hellfest Festival

Depuis le changement de site en 2012, les activités du festival ont été organisées autour de six scènes, chacune dédiée à un style musical différent. Ils opèrent en alternance, trois scènes dirigent un concert, les trois autres font les balances ou installent un décor personnalisé, comme Rammstein, en 2016, composé de 17  semi-remorques, faisant des deux scènes principales la plus grande scène d’Europe.

Le duo des scènes principales, “Mainstages” 1 et 2, situé à l’extérieur, accueille le public le plus ciblé en général: Main 1 est ouvert au heavy metal, comme Iron Maiden, KISS ou Guns N ‘Roses, tandis que Main 2 propose une alternative plus métal comme Korn, Slayer ou Sepultura.

Depuis la sortie de 2015, divisée en deux chapiteau, deux autres scènes sont consacrées à des styles plus extrêmes: “Temple”, plus dédié au black metal, des groupes de programmes comme God Seed ou Cradle of Filth et “Altar”, produisant plutôt des groupes de death metal tels comme Opeth ou Morbid Angel.

 

Hellfest Festival 1

 

La scène Doom Metal et Stoner Valley est dédiée à des groupes tels que Electric Wizard et Clutch. Plus spécifiquement pour les groupes d’invités punk hardcore “Warzone” tels que NOFX ou Bad Religion. Cette “Warzone” est, à partir de l’édition 2016, une scène plus grande et plus spacieuse, avec une capacité supérieure à celle de l’année dernière, permettant au festival d’augmenter sa capacité. Le nouveau cadre est construit autour du mausolée dédié à Lemmy Kilmister 37, 38, inauguré par Phil Campbell et Ben Barbaud le 18 juin 2016.

La dernière étape, une nouvelle scéne en 2016, le “Metal Corner”, situé à l’entrée du camping, est le tremplin rock, qui en 2016 travaille avec Deezer, Deezer Open Hell’Stage; cette scène comprend également des DJ sets et des projections vidéo.

Le Hellfest festival dynamise Clisson chaque année

Une fois par an, la paisible ville de Clisson se transforme en capitale européenne de la scène métal. Les métaleux débarquent et prennent d’assaut la ville pour profiter de moments uniques lors du Hellfest Festival. Clisson se transforme alors en centre mondial du métal. Les magasins de la ville, les centres commerciaux se mettent à l’heure du métal et c’est dans un état d’esprit festif que tout se petit monde célèbre la musique. Pour certains, il y a du bruit, mais les vrais connaisseurs savent que l’Olympe du métal et du hardcore est juste à côté d’un champ de vignes.

C’est aussi par son modèle économique que le festival se distingue. Presque intégralement autofinancé, il ne touche quasiment aucune subvention des collectivités (à peine 0,1 %). Grâce à son statut d’association, tous les bénéfices du Hellfest Festival sont reversés dans l’organisation, le cachet des artistes, les décors, ou l’amélioration de l’accueil. Au total, ce sont plus de 15 millions d’euros qui ont été investis depuis 2012 sur le terrain.

Découvrez le Hellfest en 360°

 

Impact sur la culture et les médias

Quant à la couverture médiatique du festival, elle a été assurée en 2013 par 650 journalistes représentant 360 médias. Le festival est le lieu de nombreux films et documentaires.

Dans l’édition 2011, un reportage intitulé Metal Explained to My Mother a été créé, dirigé par Thomas VDB et diffusé par France 4; l’édition 2012 fait l’objet du reportage de la chaîne de télévision Arte, ainsi que la localisation de la scène du film Pop Redemption, co-créé par Alexandre Astier, dans lequel Dead MaKabés (Julien Doré, Jonathan Cohen, Grégory Gadebois et Yacine Belhousse) jouent le titre en fin de journée, après Guns N «Roses, devant environ 2 000 personnes.

La présence de l’événement sur les réseaux sociaux est également à noter. En 2015, il comptait plus de 245 000 abonnés sur Facebook, premier festival français de ce réseau social, ainsi que 16 400 abonnés sur Twitter, se classant cette fois troisième en France avec 22 100 abonnés cette fois. Rock en Seine et 18 900 adeptes du festival des Vieilles Charrues.

Le public du festival est le sujet de l’œuvre de Corentin Charbonnier “La communauté du métal: le Hellfest comme lieu de pèlerinage” dans lequel il identifie une passion comparable à l’enthousiasme religieux des fans. Selon lui, le Hellfest est «un moment de confirmation de l’identité des metalheads, de dévotion aux artistes. C’est bien sûr un rite de passage pour chaque métallurgiste qui se respecte.”

 

La ville de Clisson

Une aubaine pour Clisson, cette petite ville de 7.000 habitants de Loire-Atlantique qui voit débouler tous les ans  ces hordes de chevelus. La dépense moyenne d’un festivalier s’élèverait à 400 euros sur trois jours. Les hôtels et gîtes sont complets un an à l’avance, et les habitants profitent de l’occasion pour louer leur jardin ou chambre d’amis afin d’accueillir les hard-rockers.

Cela a représenté pas moins de 7,5 millions d’euros de retombées économiques pour la région, l’an dernier. La population de ce petit village “joue le jeu” comme on dit.

Le Hellfest Festival est élu trois fois « Meilleur grand festival » (2014, 2015 et 2017), « Meilleur camping » (2015 et 2016), « Meilleure ambiance » (2013) par le site Festival Awards. En dehors de l’ensemble des prix, ce festival est considéré par l’ensemble des métalleux comme la meilleur expérience à vivre lorsque on aime cette musique. Bien devant les autres festivals spécialisés.

 

Hellfest Cult

En tant que membre officiel du culte du Hellfest, vous avez la possibilité d’entrer dans un espace privé appelé FANZONE ou club. Qu’est-ce que FANZONE ? Il s’agit d’un espace fermé réservé exclusivement aux membres du fan club et à certaines autres personnes privilégiées. La FANZONE est située au coeur du Metal Corner et vous offre une structure couverte et une grande terrasse avec une cour couverte.

Entièrement repensé, équipé et décoré en 2018, il offre beaucoup de confort avec des ombres, des canapés, des chaises, des toilettes et des tables propres, des soins de massage et de réflexologie, un coiffeur … c’est l’endroit idéal pour se reposer et se retrouver dans la journée et discuter entre deux concerts. Explorez la région à travers la vidéo 2018 ci-dessous!

Vous pouvez essayer des bières, des boissons gazeuses et une large gamme d’alcools forts. Une collation avec petit-déjeuner, hot-dog et planchas est également disponible pour aider à lutter contre les envies après 16h00. Des services et animations privilégiés sont disponibles toute la journée pour vous assurer un maximum de confort et de loisirs!

La FANZONE se présente comme une salle à la manière d’un espace VIP, qui n’est cependant réservé qu’aux membres officiels du fan club du Hellfest! Le soir c’est une toute autre histoire, le club vous propose des soirées frénétiques, apéritifs et concerts jusqu’à 4h du matin! Le club ouvre ses portes jeudi à ses membres spécialisés dans les groupes de reprises.

 

Hellfest Shop 

Hellfest propose du merchandising dans sa boutique en ligne, mais aussi pendant le festival sur place. Comme toujours, nous nous assurerons d’avoir suffisamment pour satisfaire tout le monde. Il est toujours conseillé de faire ses courses au début du festival car malheureusement vous aurez besoin des dernières tailles disponibles le dimanche !

Site du SHOP : https://www.hellfestshop.com

Site du HELLFEST festival : https://www.hellfest.fr

 

 

Eric Canto, Photographe au Hellfest Festival 

J’ai fait le Hellfest festival à de nombreuses reprises et il est sans conteste le festival le plus fou, le plus drôle et le plus kiffant des festivals européens. J’ai eu l’occasion d’y réaliser dernièrement les photos de la pochette d’albums du groupe Mass Hysteria “Hellfest”

hellfest - clisson - hellfest - cult

Hellfest festival – Hellfest cult


 

Eric CANTO Photographe : Photos de concert , portraits, pochettes d’album.

Visitez mon portfolio Visitez le blog Visitez le shop Contactez moi

 

 

Bonus: Interview de Ben Barbaud, créateur du Hellfest Festival

Comment le festival peut-il évoluer dans les années à venir?
Ben Barbaud (Hellfest Festival) : L’objectif est de consolider les réalisations du festival. Et c’est pourquoi nous devons donner au public ce à quoi il peut s’attendre, car nous restons le festival le plus cher de France. Arriver au festival le festivalier doit s’en prendre plein les oreilles, mais aussi plein les yeux. Chaque année nous pouvons lui apporter quelque chose de nouveau.
L’avantage du Hellfest Festival est qu’il s’agit d’un modèle associatif. Contrairement à de nombreux autres événements où l’objectif est la recherche de bénéfices à court ou à long terme, avec nous, chaque euro gagné est réinvesti dans le festival. Un autre avantage est que même si nous ne sommes pas propriétaires fonciers, nous avons la possibilité d’effectuer des travaux permanents qui augmentent la qualité des infrastructures du Hellfest Festival .

Aujourd’hui au Hellfest, nous sommes plus proches d’un parc d’attractions que d’un champ de vache transformé avec plusieurs tentes pour le public. Plus de 15 millions d’euros ont été investis dans la construction du site ces dernières années. Cela s’applique à la construction de routes, aux installations Internet en fibre optique ou aux pipelines de bière pour alimenter tous les bars. Tout ce travail vise à améliorer la perception du public et, je pense, contribue à la fidélité du public. Lorsque vous mettez les pieds au Hellfest Festival , vous vous sentez vraiment comme si vous étiez dans un monde parallèle.

 

Le Hellfest a un public fidèle. Est-ce que le public se renouvelle ?

Ben Barbaud (Hellfest Festival) :Il y a beaucoup de renouvellements, mais nous avons une grande proportion de personnes très fidèles pour qui Hellfest est l’occasion de passer un week-end sans temps et de se couper de la vie quotidienne. Lorsque vous posez le pied sur le Hellfest Festival , vous vous sentez vraiment comme si vous étiez dans un monde parallèle, dans quelque chose de complètement différent, grâce à la scénographie entière présentée au festival.

Donc, parfois, nous nous moquons de dire que nous sommes Disneyland Metal, mais je pense qu’il y a beaucoup de gens qui recherchent ce site là-bas parce qu’il fait une impression parce qu’il leur permet de couper la réalité.

 
Vous considérez le Download comme un concurrent ?

Ben Barbaud (Hellfest Festival) : Quand ils ont vu le succès du Hellfest Festival , ils se sont dit qu’il y avait de la place pour un autre festival et qu’il y avait une niche à combler. Mais de mon point de vue, ce qu’ils n’ont pas bien compris, c’est qu’il ne suffit pas de mettre des artistes sur scène, de se cacher sur le terrain, de placer des scènes en arrière-plan, des frites à droite et des rayures à gauche, ce qui nous a permis d’arrêter les festivaliers qui nous avons pu organiser un événement réussi et donc nous réussirons à long terme.

Je pense que ce sont des entreprises qui effectuent des transactions autres que la nôtre, dans lesquelles la recherche du profit est le premier objectif, et l’organisation d’un tel festival prend du temps, et le succès ne devrait pas être l’objectif principal, mais la conséquence d’un travail bien fait.
Alors non, la concurence du Download  Festival ne nous dérange pas, même s’il y a bien sûr une petite bataille au niveau de l’artiste. La force frappante d’une entreprise comme Live Nation réside dans sa capacité à conclure des transactions dites mondiales: cela signifie acheter une tournée de concerts d’artistes partout en Europe.
Lorsque Live Nation conclut de tels accords, l’artiste entre dans notre nez. Nous le regrettons, mais nous ne sommes pas inquiets aujourd’hui, bien que je sache bien que l’avenir de telles structures associatives peut être difficile avec l’émergence de ces sociétés internationales.

Cette concurrence contribue à faire monter les cachets des artistes  ?

Ben Barbaud (Hellfest Festival) : Oui, mais quand je dis que l’arrivée de Live Nation change le jeu en termes de frais d’artistes, il serait faux de dire que ce n’est que de leur faute. Je suis aussi là pour conserver ma place de prairie mais je ne vais pas jouer Caliméro en disant que je suis un festival sans moyens.

Alors moi aussi sur certains artistes je montre les armes et je ne dirai pas que je ne demande pas non plus des exclusivités. Et inévitablement, demander ce genre de choses entraîne des prix plus élevés. Je participe donc moi aussi à la vente aux enchères. Sauf que je ne peux pas dépenser l’argent que je n’ai pas. Donc, pour certains artistes, je ne peux pas me permettre de me battre.

 

A combien s’élève le budget du Hellfest?

Ben Barbaud (Hellfest Festival) : Nous sommes le festival avec le plus gros chiffre d’affaires en France, toutes musiques confondues. On entend souvent que les Vieilles Charrues sont le plus grand festival de France, mais les Charrues ont entre 15 et 16 millions de budget alors que le Hellfest Festival  dépassera les 23 millions. Et la totalité de nos subventions s’élève à 20 000 euros, ce qui n’est vraiment pas beaucoup dans le budget total.
Il y a deux ans, vous avez refusé la subvention du Conseil régional qui vous a demandé de déprogrammer un artiste? Quelles sont tes relations aujourd’hui ?

Ben Barbaud (Hellfest Festival) : C’est toujours assez distant. On est sur une approche musicale qui attire les foudres des intégriste… Or les politiques, ils veulent se fâcher avec le moins de gens possible. Ils n’ont pas envie de se fâcher avec le Hellfest car nous sommes une superbe vitrine pour la région et la ville, mais on les sent vraiment frileux car ils se disent que s’ils s’engagent à 100% derrière le Hellfest Festival , Les intégristes vont faire du bruit.

Certains vous reprochent de programmer souvent les mêmes groupes. Le Hellfest n’a pas aussi vocation à soutenir les groupes émergents ?

Ben Barbaud (Hellfest Festival) : Nous l’avons toujours fait. Nous étions même des pionniers. Nous sommes certainement le festival le plus cher de France, mais le seul festival qui propose 170 artistes par an. Les gens peuvent se concentrer sur les noms en haut de l’affiche en disant qu’Iron Maiden est de retour, il y a toujours Kiss, toujours Scorpions, sauf que 50% de ces 170 artistes se rendent au Hellfest Festival pour la première fois chaque année. Donc ceux qui prétendent être toujours les mêmes groupes au Hellfest ne regardent que les grandes stars.
Les groupes qui passent toute l’année dans des camionnettes pourries se rendent dans des bars devant 50 personnes, ils sont nombreux au Hellfest Festival . Mais cela peut nécessiter une certaine curiosité du public. Aujourd’hui, il compte 7 scènes au festival et les sept scènes sont pleines pour chaque concert.
Prenons l’exemple de Ghost , qui est le groupe le plus titré de la scène metal. Il s’agit d’un groupe qui a été programmé il y a plus de 7 ans au Hellfest à 15h00 sous la tente. Mais comme pour tout festival, les gens se concentrent souvent sur les stars et il est vrai que ces noms en métal sont assez superflus.
Mais quand on prend le temps de découvrir le programme, on se rend compte que pour plus de 80 artistes ce sera leur première participation au Hellfest. 80 artistes est l’équivalent de Garorock, Eurockéennes ou Rock en Seine. C’est comme si on pouvait découvrir un nouveau festival chaque année.
Interview donnée à Sudouest.fr par Sébastien Marraud en 2018
error: