fbpx
4.5
(2)

MASS HYSTERIA FAILLES

La couverture de l’album Failles de Mass Hysteria réalisée par Eric Canto, photographe“Après 6 mois, mon travail est maintenant terminé. Je suis très fier de vous présenter la couverture de mon dernier travail : le nouvel album de Mass Hysteria : ” FAILLES “. En magasin le 28 septembre en édition collector.”

 

mass hysteria failles

Mass Hysteria Failles

 

Le sixième album de MASS HYSTERIA n’est rien d’autre qu’une putain de claque au visage ! Le combo a fait le “clean”. Il a fait une nette impression de l’époque qui a suivi la désormais légendaire “Contradiction” et son célèbre tube “Furia”.L’album Mass Hysteria Failles s’est vendu à 7 000 exemplaires environ. Il s’agit du premier album avec Nicolas Sarrouy à la guitare à la suite du départ de Olivier Coursier, ainsi que le dernier avec Stéphan Jacquet à la basse.

Loin de la pop / rock  de l’album “Mass Hysteria” (2005) et de “De Cercle En Cercle” (2001), nos Parisiens en colère, riches de volonté sauvage, avaient déjà un certain enthousiasme et 2007 carrément une énergie positive avec “une somme de détails”, qui a marqué un retour aux sources, époque “Contradiction”.
mass hysteria failles

mass hysteria failles

Mass Hysteria Failles – Les titres 

– World On Fire (04:08)
– Plus qu’aucune mer (04:07)
– Failles (03:34)
– L’archipel des pensées (03:29)
– Clean (03:13)
– Dysphoria (02:56)
– Le magnétisme des sentiments (04:10)
– Aller plus loin (02:56)
– Respirer (04:04)
– Get High (03:46)
– Rien n’être plus (03:18)
– Comme on danse (03:10)

Mass Hysteria Failles – Les crédits 

Mouss Kelai — chant
Yann Heurtaux — guitare
Nicolas Sarrouy — guitare
Stéphan Jaquet — basse
Raphaël Mercier — batterie
Julien — samples
Eric Canto — Artwork et photos

 

mass hysteria

mass hysteria failles album
mass hysteria eric canto

 

CHRONIQUE MASS HYSTERIA FAILLES

L’année 2009 aura été une grande année pour Mass Hysteria. On les retrouve en première partie de Metallica à Nimes, de Limp Bizkit à Paris, et ils sortent en cette rentrée, leur 6ème album studio, avec un titre, Failles, et une pochette qui annoncent du lourd.

Et bien du lourd, si vous en cherchiez, vous allez être gatés. Cet album de Mass Hysteria Failles, c’est comme la deuxième lame wilkinson ou le double effet kisscool. Après l’excellent Une somme de détails sorti en 2007 (et chroniqué ici) qui annoncait déjà un retour au gros son des Mass d’origine, Failles enfonce le clou ! Pas moins de 12 morceaux sur cette gallette. Ah non pardon, douze SKUDS devrais-je dire, tant cet album n’offre pas 1 seconde de répis. On en prend littéralement plein la gueule. Aucune fioritures, juste de l’efficacité à l’état pur.

Zoom sur les morceaux de l’album Mass Hysteria Failles

D’abord y’a ce World on Fire, titre anglais mais chant francais de Mouss qui, dans les premières secondes, rappelle le ton harangueur de Bernie Bonvoisin de la grande époque. Les rythmiques sont monstrueuses, les phrases chocs tombent: “Ne laissez pas la haine du système, ne laissez pas la haine s’installer/s’exprimer” ou bien “orgasme financier, éjaculation de billets”. Tout le monde est habillé pour l’hiver. Quel délire ça va être en live ce morceau. Je voudrais déjà y être.

Et que dire de l’intro énorme de Mass Hysteria Failles. Petit piano bontempi, pour un thème à la Indochine, et explosion de guitares. Rythme lent, lancinant. C’est marrant à un moment je trouve que le chant très rap, ressemble à une chanson de Diam’s (oups la référence).

L’archipel des pensées est plus classique, samples en fond, mid tempo, j’aime quand même bien le break de rythmique au milieu. Ca va donner en live ça aussi.

J’adore aussi l’hystérique Clean, à l’intro style ancien Prodigy. Super speed sur le couplet, riffs de grands malades et mid tempo sur le refrain. Bien bon. Il dit avoir fait le Feng Shui, amusant car ce morceau ne me semble pas être trés Zen, bien au contraire.

Dysphoria (l’opposé de Euphoria) et le seul morceau où on trouve un bref moment de calme (relatif) dans le break. Profitez ça ne dure pas. On note encore une phrase qui pête “je n’ai pas connu mon Everest, le plus grand dépassement de soi”.

Encore une intro d’électro sur Le magnétisme des sentiments, morceau faussement calme.

Aller plus loin, avec un superbe refrain “jusqu’où peut on aller ensemble ?”. morceau faussement bourrin de Mass Hysteria Failles.

Encore une intro géniale avec Respirer, style Prodigy encore (c’est l’effet des samples j’imagine), qui annonce l’explosion des riffs des guitares simples et efficaces. Grosse basse ronflante, et choeurs du groupe sur le refrain. Ca rend super. Rammstein n’a qu’à bien se tenir, Mass Hysteria défouraille (et sans avoir besoin de clip porno).

Haaaa, j’adore ce morceau Get High. L’intro électro est géniale et le reste défonce tout. Dur de ne pas headbanger sur ce morceau. En plus je ne peux m’empêcher de sourire en repensant à l’interview de Yann avant le concert de Nimes, où il expliquait que Mouss avait un accent “frenchy, frenchy”. Moi je trouve qu’il s’en tire plutôt bien sur ce morceau chanté en anglais (une première pour les Mass).

Superbe intro encore batterie + samples + voix sur Rien n’est plus. Les riffs de gratte sont toujours hyper acérés: “Tout peut changer !”. Bref y’a encore de l’espoir nous hurle Mouss.

Comme toujours avec les Mass on finit sur le DanceFloor (cf interview Yann). On termine l’album avec Comme on danse, que je trouve géniale, très rythmée, et pleine de formules magiques “sautez, hurlez, dansez, voyez comme on danse, voyez comme on pense, voyez comme on emmerde la tendance”. Les furieux vont s’en donner à coeur joie dans la fosse cette chanson a été écrite pour la scène. Ca va pogoter !

Juste un bémol sur Plus qu’aucune Mer que je trouve un peu en retrait comme morceau et sur l’utilisation à plusieurs reprises de la voix passée au filtre style radiobox. J’aime pas beaucoup, mais rien de grave. Rassurez vous.

Moi je vous le dis : Mass Hysteria a une formule magique. Comme dans l’excellent squetche de Mozinor sur la formule de Besson pour faire des films à succés. Ici c’est plûtot :

des riffs de Yann et Nico aiguisés comme la double hache de Gimli
des formules chocs et engagées de Mouss
une section rythmique (Stephan et Rapha)
un zeste de samples et d’électro
La recette d’une tuerie tout simplement !

PS: Posologie en cas de crise (actuelle): Une écoute le matin et une écoute le soir, à donf. On peut dépasser sans problème la dose prescrite.

Source : http://auxportesdumetal.com/reviews/MassHysteria/masshysteria-failles.html


 

Eric CANTO Photographe : Photos de concert, portraits, pochettes d’album.

 

Visitez mon portfolio Visitez le blog Visitez le shop Contactez moi

 

Note moyenne 4.5 / 5. 2

Articles similaires

Foo Fighters Nîmes : Les Foo Fighters seront au Festival de Nîmes le 16 juin 2020, seule date programmée en Read more

Miossec en concert : shooting par Eric Canto J’ai parfois une appréhension avant de shooter un artiste. Le coté gaillard Read more

Festival de Lunel 2020 : A quelques kilomètres de Montpellier, dans le cadre idyllique des nouvelles arènes de la ville Read more

Mass Hysteria Maniac est le septième album que je fais pour le groupe de métal français Mass Hysteria. Il est Read more