The bloody Beetroots Dj Set – Le Rockstore Montpellier

Cela fait plus de 10 ans que je shoote des artistes dans mon activité de photographe et que je publie certaines de ces photos dans Focus Magazine, sans en dire un mot, une position assez équilibrée entre discrétion absolue et comas profond.

Je me disais il y a quelques jours, que de ne pas mettre ces photos en perspective, de ne pas ajouter quelques mots concernant le shooting, la rencontre, le concert, avait la pertinence d’un flan aux œufs sans œuf : c’est bien, mais pas top.

Afin d’ouvrir le bal, petit retour sur la soirée du 4 décembre 2021 au Rockstore : The Bloody Beetroots en DJ set. The Bloody Beetroots, c’est la créature d’un homme Sir Bob Riffo, tête pensante du projet protéiforme et personnage hors-norme. Musicalement, TBB est un mélange d’electropunk, de basshouse caché derrière un masque de Venom.

On trouve dans ses productions musicales des guest aussi fous que Tommy Lee, Peter Frampton, Paul McCartney ou encore Steve Aoki.

 

The bloody Beetroots Dj Set Le Rockstore Montpellier 1

Une semaine avant le set, j’ai envoyé une demande d’accréditation au management de The Bloody Beetroots. Accréditation validée, Bob Rifo veut me rencontrer à 2h00 du mat. Moi généralement, à 2 h00 du mat, je suis soit couché, soit rôti.

Le samedi soir arrive, je patiente à la « Distillerie » et quelques verres plus tard, je rejoins les backstage de la cadillac rouge qui a abrité mes exploits de jeunesse. Rencontre avec Bob, de The Bloody Beetroots. Il me reparle des photos du festival de Nîmes, on parle de ses projets qui, il faut l’avouer, sont un peu fous, on boit un verre ensemble et me voilà parti dans la fosse ou le DJ set va commencer.

2h30, le Rockstore est chauffé à blanc par le set d’Asdek, une salle prête à en découdre et je commence à me demander si la fosse est le bon endroit pour aller shooter. Rapport à mon boitier et mes objectifs, et plus globalement, à mon espérance de vie.

Le set de The Bloody Beetroots commence comme il se terminera : sans compromis, pied au plancher. L’homme posé des backstages est maintenant déchainé. Niveaux light, du rouge, des strombos, des contres : le cauchemar du photographe de concert.

 

The bloody Beetroots Dj Set - Le Rockstore Montpellier (2)

Le set de The Bloody Beetroots est un concentré d’adrénaline, pendant plus d’une heure, Sir Bob saute, harangue un public déchaîné, la bière vole, ça hurle, ça transpire, ça vocifère, je n’arrive pas à le cadrer dans mon viseur, j’arrive à shooter un saut en me calant devant la scène, tente de m’y maintenir, mais impossible, tout bouge, une machine à laver hors contrôle, je me réfugie sur le côté de la scène. Bob passe de sa table de mixage au-devant de la scène, le Rockstore vibre, convulse, un tsunami qui me démontre par l’exemple qu’il faut vraiment que je me remette au sport.

Il est près de 4 heures du matin lorsque le set deThe Bloody Beetroots se termine, je suis rincé, je range le matériel, prends congés auprès de Bob et retourne vers un lit qui commence sérieusement à me manquer.

Le retour se passe bien, aucune voiture sur la route (en même temps à 5h00 le dimanche), le calme est impressionnant. Le contraste, sûrement…

 


 

Eric CANTO Photographe : Photos de concerts, portraits, pochettes d’albums.

 

Visitez mon portfolio Visitez le blog Visitez le shop Contactez moi

 


 

 

 

 

The bloody Beetroots Dj Set - Le Rockstore Montpellier (2)

The bloody Beetroots Dj Set – Le Rockstore Montpellier (2)