Festival de musique :  Une météo incertaine, plusieurs jours de concert , des artistes à fond et un public déchaîné, les festivals de musique sont des événements riches en émotion et souvent incontournables dans la vie d’un photographe musical.

 

Planification de la journée

Lorsque l’on photographie des festivals de musique, il est toujours recommandé de planifier un calendrier des groupes.

Les horaires des festivals de musique sont presque toujours affichés lors de l’événement, sinon longtemps à l’avance.
Avec souvent des dizaines de groupes se produisant un jour donné, il est utile de prendre quelques minutes pour planifier l’angle d’attaque pour maximiser l’efficacité.

Les heures de départ, la distance entre les scènes et la popularité attendue des groupes sont les principaux facteurs de la planification.

La popularité est particulièrement importante car le nombre de photographes pourrait être limité.

 

Festival de musique - Crédit photo Eric CANTO

Festival de musique – Crédit photo Eric CANTO

Stimulation

Avec toute prise de vue prolongée, le rythme est essentiel, surtout si l’on est limité en terme de batteries ou cartes mémoire.

La dernière chose que l’on veut, c’est être à court de jus ou de temps à la fin de la journée alors que les plus grands groupes de la tournée sont programmés.

Bien sûr, ce conseil de stimulation ne s’applique pas seulement à la conservation de vos cartes mémoire et de la batterie de votre appareil photo, mais également à votre propre énergie.

Si vous avez la chance de prendre quelques pauses, faites-le.
Prendre de petites pauses peut faire la différence entre être en mesure de fournir votre meilleur travail pour les plus grands groupes et manquer de gaz avant même que les têtes d’affiche ne montent sur scène.

Dans la fosse photo

Dans les grands festivals de musique, les stands de photos peuvent rapidement devenir bondés, donc la courtoisie est de mise.

Soyez gentil, car selon toute vraisemblance, vous allez partager des photos avec les mêmes personnes toute la journée / le week-end.

 

Festival de musique - Crédit photo Eric CANTO

Festival de musique – Crédit photo Eric CANTO

 

Matériel de photographie pour les festivals de musique

Batteries

Avec plusieurs jours complets de prise de vue, vous souhaitez que les batteries de votre appareil photo soient complètement chargées avant le début de chaque journée.

La dernière chose que vous voulez, c’est que votre appareil photo meure vers la fin de la journée, lorsque de nombreux gros groupes arrivent.

Pour économiser l’énergie de la batterie, vous pouvez réduire la revue des images et prendre des photos de manière conservatrice.

Mieux encore, apportez une batterie supplémentaire. Les batteries supplémentaires seront essentielles si vous avez un appareil photo énergivore,  surtout si vous checkez vos images tout au long de la journée, ce qui réduit rapidement la durée de vie de la batterie.

 

Cartes mémoire et stockage d’images

Lorsque vous photographiez un festival de musique, le stockage d’images est d’une importance capitale.

Les festivals de musique sont les marathons de la photographie musicale en direct, et de grandes quantités de stockage sont tout aussi importantes que d’avoir les batteries pour alimenter vos appareils photo.

Inutile de dire qu’un festival d’une journée va nécessiter au moins 2 à 4 fois plus d’espace de stockage que le concert d’un artiste.
Il est donc essentiel d’avoir un plan pour gérer le stockage sur place.

Avec une quantité limitée de cartes mémoire et un grand nombre de groupes jouant chaque jour dans de grands festivals, il est très important de gérer efficacement vos données. À cette fin, il existe trois approches principales :

  • Cartes mémoire de grande capacité
  • Téléchargements mobiles (ordinateur portable ou lecteur portable)
  • Montage à huis clos (examen et suppression sur site)

 

Objectifs pour la photographie de festival

Un aspect intéressant des festivals est qu’à l’exception des têtes d’affiche, la plupart des spectacles diurnes peuvent être filmés sans rien de plus sophistiqué qu’un objectif en kit et des objectifs à ouverture variable plus lents.

Cela dit, je recommande toujours les zooms f / 2,8, car lorsque le soleil se couche et que les têtes d’affiche sortent, ces lentilles lentes seront paralysantes pour un éclairage de scène normal.

  • Téléobjectifs : pour les scènes principales avec les artistes en tête d’affiche, pour les grands festivals (en partie due à la hauteur des scènes), idéal pour photographier les groupes d’un point de vue plus éloigné de la scène.
  • Lentilles de milieu de gamme : pour la photographie sur scène plus petites.
  • Objectifs grand angle : idéal pour capturer l’atmosphère des festivals, et particulièrement agréable si les artistes quittent la scène et se rapprochent des fans.

 

 

Visitez le portfolio du photographe Visitez le blog Visitez le shop Contact

error: