レニークラヴィッツコンサート:チャートのトップで30年。

Trente ans après Let Love Rule, le premier album de la star, レニー・クラヴィッツ est toujours au sommet des charts. Son dernier album est un de ses plus inspirés, et ses concerts continuent de faire vibrer les fans. Ses concerts sont impressionnants pour un コンサート写真家.

 

レニークラヴィッツコンサート

レニークラヴィッツ- ニームスフェスティバル2019 -写真提供者EricCANTO

レニー・クラヴィッツ 魔法のようなものを放ちます。比類のない完全なミュージシャンである彼は、ちょっとした天才です。歌ったり、バックボーカルをしたりすることに加えて、彼自身が録音するときにすべての楽器を演奏します (ギター、ドラム、ベース、パーカッションとキーボード)。その売上高は全世界で3億8100万枚と推定されています。

レニー・クラヴィッツ またです 舞台獣。私が参加した各コンサートは、毎回永遠の反省に私を連れ戻します。「すべての写真は良いです…この男はとてもフォトジェニックなので、写真を見逃すことは事実上不可能です。 「」

の最後のツアーからのいくつかの写真を簡単に振り返る レニー・クラヴィッツ ニームの舞台で.

 

レニー・クラヴィッツ

レニークラヴィッツ- ニームスフェスティバル2019 -写真提供者EricCANTO

 

C’est qui Lenny Kravitz?

1964年5月26日、ニューヨーク市で生まれたレニーは、アメリカの歌手、ミュージシャン、ソングライター、俳優です。
彼のトラックは、ハードロック、リズム&ブルース、サイケデリックロック、ファンク、ソウル、ポップなど、さまざまな要素を組み合わせています。

ジョン・レノン、ジミ・ヘンドリックス、プリンス、ジャクソン5、ファンカデリック、ローリング・ストーンズ、スティーヴィー・ワンダー、レッド・ツェッペリン、さらにはジェームス・ブラウンなど、彼の複数の影響を聞くことができます。

 

キャリアスタートと2枚のカルトアルバム。

1989-1990:レット・ラヴ・ルール 

1989年、彼のファーストアルバム「レット・ラヴ・ルール」は中程度の成功を収めました(ビルボードで61位になりました)。

レニーは1990年にマドンナがアルバム「TheImmaculateCollection」で詩人のイングリッド・シャヴェイズとマドンナと共演した「ジャスティファイ・マイ・ラブ」でアメリカで1位、フランスで2位になったときにさらに認知されました。

 

 Nimes Festival2019-写真提供者EricCANTO

レニークラヴィッツ- フェスティバル ニーム2019-写真提供者EricCANTO

En 1987, il s’enfuit à Las Vegas avec l’actrice Lisa Bonet, alors connue du Cosby Show. Un an plus tard, leur fille, Zoë Kravitz née (elle est maintenant une actrice à succès). Ils louent un loft à Broome Street à New York à un gars qui jouait avec Bob Marley. «C’était tellement sale ici», se souvient-il.

Les chansons de guitare brutes et hippies qui ont formé son premier album jaillissent au milieu de cette vie bohème. Sans label, il les enregistre dans un studio bon marché à Hoboken, New Jersey.

セッションの翌日、アパートのエレベーターを降り、壁に「Letloverule」と書いた。 「それは私が考えていたものでした」と彼は言います。 「毎日彼に会った後、私はアパートに入ってギターを手にした。歌が出ました。 「」

Avec un album complet fait, Kravitz n’a pas pu obtenir un contrat. Jusqu’au jour où un A&R chez Virgin lui a offert un entretien de cinq minutes. « Elle s’est assise, m’a regardé, et dit: «Je reviens tout de suite». »Puis le président du label est entré et m’a dit que j’étais « Le Prince qui rencontre John Lennon », et m’a proposé de me signer.

Les autres labels en ont eu vent et ont fait monter les enchères. «Warner m’a offert beaucoup plus», dit-il en riant. «Mais je savais que Virgin me laisserait évoluer. Je me fiche que vous soyez Ray Charles ou Aretha Franklin, vous devez vous développer. »

1991-1992:ママは言った

1991年に彼はトップ40に登場する彼の最初のアルバムである彼のセカンドアルバム、ママサイードをリリースしました。このアルバムの曲はリサボネットに捧げられ、彼は彼らの分離後に彼の鬱病に戻ります。

アーティストの最大のシングル、It Ai n't Over'Til It Overは、ビルボードのトップ100リストで2位になりました。

Kravitz a écrit son deuxième album, Mama Said dans Broome Street. Le single It Ain’t Over…, cependant, lui est venu dans une chambre d’hôtel à Los Angeles sur un piano Fender Rhodes qu’il avait livré. « J’essayais de récupérer ma femme avec cette chanson. » De retour à New York, il a rendu l’album, mais a voulu garder cette piste «J’ai dit: ‘Je ne mets pas cette chanson parce que c’est un succès. Je voulais la donner à Smokey Robinson. »

Finalement, il réfléchit… le funk fluide de la chanson et les cuivres de Phenix Horns de Earth, Wind & Fire permettent à Lenny Kravitz d’atteindre la deuxième place du top américain. «C’était la première fois que je marchais dans les rues de New York en entendant ma chanson sortir des voitures des gens. La vidéo était partout. J’ai dû arrêter de prendre le métro.

 

次のシングル、Always on the Runは、母親に敬意を表して、高校時代の友人であるSlash on Guitarが、「What goingroundscomround」と「StandbymyWoman」に登場します。

1992年に、彼はヴァネッサ・パラディによるヴァネッサ・パラディのアルバムを制作し、そこで彼はすべての曲を書き、すべての楽器を演奏しました。アルバムは全世界で150万枚を売り上げ、彼女のデビューシングル「ビーマイベイビー」はヨーロッパのいくつかの国でヒットしました。

C’est le début d’un immense sucés pour Lenny Kravitz qui enchaînera albums et concert lors les décennies suivantes.

 

 

レニー・クラヴィッツ-フェスティバル・ド・ニメス2019

LennyKravitz-FestivaldeNîmes2019-写真提供者EricCANTO

 

Une nouvelle tournée pour Lenny Kravitz en 2019.

2019年9月7日にレイズバイブレーションがリリースされたことで、レニークラヴィッツは4年間の欠席に終止符を打ちました。歌手は2枚のアルバムの間にそれほど多くの時間を費やしたことがありません。 「 『ストラット』アルバムのずっと後、バハマに帰る前にステージで演奏しました。

音楽的にどこに行けばいいのかわからなかったので、あまりにも多くの質問をし始めたと彼は言います。

本当の奇跡が起こったのは一ヶ月後のことでした。 「ある夜、夢に目覚めたとき、スタジオに飛び込んで、夢見ていた曲を録音しました。

それがアルバムの始まりでした。アルバムのすべての曲が私にはそのように見えました。初めてでした! "。 30年間アルバムをレコーディングしているクラビッツは、まだそれを信じることができません。

 

 

アルバムを特に刺激的なものにしているのは、おそらくこのアプローチの目新しさです。 54歳で、アメリカのミュージシャンは優れた作曲コレクションに署名します。 「私はまだインスピレーションとたくさんのエネルギーを持っています。おそらく以前よりももっと多いでしょう」と彼はドライフルーツをむしゃむしゃ食べながら説明します。

私の友人は、RaiseVibrationは30年間それをやっている人からのレコードのようには聞こえないと私に言いました。

それは喜びだった。レニー・クラヴィッツは今でも音楽を生み出す職人であり、楽器の大部分を演奏しています。 「だから私は誰にも説明することは何もない。スタジオではすべてがストレスなく流動的だ」と彼は説明する。

「私が始めたとき、私はグループに囲まれることを夢見ていました。しかし、私はそれを支払うのに十分なお金がありませんでした。だから自分で「LetLoveRule」を録音しました。私は自分のサウンドを開発し、それが私のトレードマークになりました。そして私は今日までそうし続けています。 「」

ニームのアリーナでのコンサートは、彼のファンにとって非常に特別なものでした。 「レニー・クラヴィッツのコンサートは、私たちが大学や高校時代を追体験するヒット曲で、美しい夜を約束しています。 歴史が染み込んだアレーヌ・ド・ニームとその円形劇場のこの壮大な環境でのショーはなんと素晴らしいものでしょう。 「」 

「」 Ce concert, ce fut surtout l’occasion unique de voir et écouter ce musicien hors-norme, et pour l’occasion en totale communion avec son public lors d’un très long bain de foule final. Inoubliable ! »

 

レニー・クラヴィッツ

レニークラヴィッツ-写真提供者EricCANTO

 

Raise vibration de Lenny Kravitz.

Raise Vibrationは、1989年にLet Love Ruleが発見された後に感じた衝撃を思い出すことができます。当時、参照を増やして目立ったのはほんの一握りの黒人ミュージシャンだけでした。 「王子と私がいました」と芸術家は回想します。

彼は隔離されたアメリカからの混合カップルの息子であり、フランス、特にパリと非常に強い関係を維持しており、そこで彼は豪華な住居を取得しました。

今日、彼はパリとバハマの間で彼の人生を共有しています。しばしばステージ上で、彼は私たちの時代の人物であり、優れたミュージシャンであり、常に撮影するのに素晴らしいステージの獣でもあります。

Retrouvez le concert intégral de la tournée 2019 de Lenny Kravitz.

 

 

 

レニー・クラヴィッツのディスコグラフィー

レニークラヴィッツのスタジオアルバム

  • 1989:レット・ラヴ・ルール
  • 1991年:ママは言った
  • 1993:自由への疾走
  • 1995年:サーカス
  • 1998 : 5
  • 2001年:レニー
  • 2004年:バプテスマ
  • 2008年:愛の革命の時です
  • 2011:ブラックアンドホワイトアメリカ
  • 2014:ストラット
  • 2018:バイブレーションを上げる

 

レニー・クラヴィッツによるコンピレーション/リイシュー

  • 2000年:グレイテストヒッツ
  • 2009:Let Love Rule:20周年記念デラックスエディション
  • 2012:ママサイード:21周年記念デラックスエディション
  • 2013:自由への疾走:20周年記念デラックスエディション

 

 


 

Eric CANTO Photographe : Photos de concerts, portraits, pochettes d’albums.

 

私のポートフォリオにアクセス ブログにアクセス お店に行く 私に連絡して

 

 

Bonus : Interview de Lenny Kravitz dans Rolling Stone

Après que la pandémie a commencé à se propager début mars, Lenny Kravitz a quitté son domicile parisien et a décampé dans sa retraite à Eleuthera, une petite île des Bahamas.

Plutôt que de parcourir le monde et de promouvoir ses nouveaux mémoires , Kravitz a mené une vie simple, cultivant sa propre nourriture et utilisant des arbres comme bancs d’entraînement de fortune.

Kravitz est d’humeur réfléchie grâce aux mémoires, intitulé Let Love Rule. C’est le premier des deux volumes prévus, couvrant sa vie jusqu’à la sortie de son premier album en 1989.

Avec peu d’hédonisme de rock star ou d’histoires stéréotypées d’excès à proprement parler – attendez-vous à cela dans le volume 2 – vous avez le droit d’être sceptique. Mais les mémoires sont un regard fascinant sur les dualités de toujours de Kravitz.

Enfant biracial, fils d’un père producteur de NBC News (Sy Kravitz) et d’une mère actrice de télévision (Roxie Roker, de The Jeffersons ), il a fait la navette entre Manhattan et Brooklyn avant de déménager à Los Angeles, où il se sentait également à l’aise dans un Beverly Manoir des collines et dans les sous-cultures gothiques, new wave et stoner/skater.

« J’ai toujours dit que j’aimais les extrêmes », dit Kravitz. «C’est le milieu que je ne fais pas très bien. Bien sûr que je peux le faire, mais ce n’est pas aussi attrayant pour moi. Je n’en tire aucune énergie. Je me nourris des extrêmes. L’artiste de 56 ans a parlé à Rolling Stone des Bahamas des mémoires, de la pandémie et du ralentissement.

 

Trouvez-vous plus facile ou plus difficile de trouver une inspiration créative pendant la quarantaine ?

Lenny Kravitz: Ce fut une période très calme et créative. Pour être honnête, quand nous ne sommes pas dans cette situation et que je suis ici en train de créer, je me rends compte que j’ai mis en quarantaine toute ma vie. Quand je descends ici, c’est un peu ça. Vous n’êtes entouré que de quelques personnes.

La seule différence est que vous pouvez aller dans le village [et] dans la colonie et passer du temps avec les gens et aller vous asseoir dans un bar ou un restaurant et parler avec les gens. Cela me manque.

Mais sinon, c’est un peu comme ça que je vis tout le temps quand je suis ici.

 

Trouvez-vous plus difficile de trouver l’inspiration en vieillissant ou l’âge ne joue-t-il pas un rôle ?
Lenny Kravitz: Je ne m’occupe pas de cette chose vieillissante. Les chiffres augmentent, mais je suis toujours aussi affamé, motivé et inspiré que je l’étais dans le livre.

Quand j’entre dans ce studio, c’est toujours magique pour moi. Je ne le prends jamais pour acquis. Être ici vous permet de vous entendre de manière très claire parce que vous êtes dans la nature.

Parce que c’est si calme. Parce que vous êtes un peu isolé. Cela a toujours été un endroit idéal pour moi d’être créatif. Mais, oui, je suis toujours à cet endroit, mec, Dieu merci.

Je ne le ferais pas autrement. Je connais des artistes qui continuent à faire ça pendant des années, j’ai vu des gens devenir blasés [et] fatigués. Ils ne veulent pas tellement être en studio, et je n’ai pas vécu ça.

 

Pourquoi un mémoire maintenant, et pourquoi le diviser en deux parties ?
Lenny Kravitz: Eh bien, je n’ai jamais pensé à écrire le livre. Je ne pense pas que ma vie soit si intéressante. [Mais] je suis content de l’avoir fait car écrire ce livre a été la meilleure forme de thérapie que j’aurais pu suivre.

C’était une histoire où je trouvais ma voix et je ne voulais pas qu’il s’agisse de célébrité ou de célébrité. Le deuxième livre sera un livre beaucoup plus difficile à écrire.

Les choses sont devenues intenses, mais je pense que [écrire] cela fournira le même niveau de thérapie [et] beaucoup de choses seront guéries.

 

J’ai été choqué de lire qu’après que vous ayez surpris votre père en train de tromper votre mère, il vous a dit : « Vous le ferez aussi » avant d’être expulsé de la maison.

Lenny Kravitz: J’avais environ 19 ans. C’était une déclaration assez profonde à un moment où je crois que ma mère voulait qu’il dise quelque chose qui m’aurait été bénéfique. « C’était faux. Je veux que vous compreniez et je suis désolé.

Et il vient d’ y aller . Aussi intransigeant que cela puisse être à ce moment-là, je ne réalisais pas à quel point cela avait pénétré mon être.

Mais quand j’y repense, je peux comprendre maintenant avec des yeux neufs et sans jugement qu’il parlait simplement de ce qu’il pensait être sa vérité.

Son père avait fait des choses similaires et il était extrêmement en colère contre son père pour cela. Et puis il répète le même genre de comportement, et puis je suppose qu’il a pensé que c’était une sorte de chaîne qui ne peut pas être brisée. « Tu le feras aussi, comme il l’a fait [et] comme je l’ai fait. » C’est vraiment triste et vraiment intense et j’ai dû faire face à cela des années plus tard.

Vous avez dit que la première chose qui vous est venue à l’esprit était l’arme que votre père gardait cachée dans son placard.
Je suis sûr que c’était une pensée dramatique d’un adolescent en colère, parce que l’aurais-je fait ? Non. Mais j’avais ce côté de moi qui me mettait rapidement en colère.

Et j’étais tellement en colère contre lui et j’étais tellement blessé, parce que je suis un fils à maman, n’est-ce pas ? J’adore ma mère et je savais que cette arme était dans le placard pour protéger la maison.

Mais c’est là que ma tête est allée. Je me souviens avoir dit à ma mère : « Si vous n’obtenez pas ce billet [d’avion] maintenant [pour m’emmener hors de LA], quelqu’un pourrait mourir. » Encore une fois, c’est un adolescent en colère, mais c’est ce que je ressentais.

 

Comment pensez-vous que cet événement vous a affecté plus tard dans la vie ?
Lenny Kravitz: Cela a certainement soulevé des questions sur l’engagement, et pourrais-je le faire ? Mais j’ai passé quelques années à travailler pour faire sortir ça de moi.

Ce qui était beau qu’au lieu de voir mon père comme mon père et ce qu’il avait fait pour moi ou à ma mère, je l’ai vu comme un personnage.

Parce qu’une fois que vous écrivez le livre, tout le monde est un personnage et vous essayez de rassembler toutes ces choses. Je l’ai vu comme un homme qui essayait juste de trouver son moyen de vivre cette expérience avec ce qu’il avait, et ce qu’il avait dans certains domaines se limitait à ce que son père faisait avec lui.

Tout d’un coup, tout le jugement est tombé et mon amour s’est même ouvert pour lui en écrivant le livre. J’ai fini par vraiment l’aimer et le comprendre et tout ce qui restait de l’anxiété, du jugement [et] de la douleur a simplement disparu parce que je l’ai accepté en tant qu’être humain…

J’aime mon père et je l’ai aimé davantage après avoir écrit ce livre. Nous avons fait la paix avant sa mort.

 

Vous avez dit dans une vidéo en mars : « Nous sommes tous un ; nous sommes une seule race humaine », ce qui a été une philosophie globale pour vous. Il y a souvent un sens de l’utopie dans votre travail. Cela a-t-il été plus difficile à maintenir avec tout ce qui s’est passé cette année?
Lenny Kravitz: Non, ça devient de plus en plus intense. Cela devient de plus en plus difficile. Je sais que nous avons la capacité de nous rassembler; nous sommes juste coincés dans nos horribles manières.

Je suis resté positif à travers cela. J’ai eu des jours où je dois lutter contre la dépression qui s’annonce, parce que c’est tellement triste la façon dont nous nous traitons nous-mêmes et notre planète. Et juste pour voir à quel point les choses vont à l’envers.

J’ai vu les gens avant moi se battre pour les choses pour lesquelles ils se sont battus. Si mon grand-père était vivant maintenant pour voir ce qui se passe, il ne serait pas capable de le gérer. Je sais que nous en avons la capacité, mais nous avons un trou profond à creuser pour le moment. Le système doit être complètement détruit et reconstruit.

 

Il y a quatre ans, vous disiez : « L’amour doit être le résultat final de chaque situation. Compte tenu des troubles sociaux de l’année dernière, y a-t-il jamais eu un espace pour la violence en tant qu’acte rebelle pour provoquer un changement social ?

Lenny Kravitz: Je vois pourquoi les gens deviennent violents et je le comprends. Ce n’est pas ma façon de faire ; Je veux agir en combattant ces choses, mais pas par la violence. Mais est-ce que je comprends la violence ? Oui.

Est-ce que je me sens parfois violent à l’intérieur ? Absolument. C’est arrivé au point [où] je regardais toutes ces vidéos où des hommes et des femmes noirs sont filmés et je ne pouvais plus le faire. Cela fait ressortir des sentiments violents.

 

À la fin du livre, vous écrivez : « La vie d’une rock star est à la fois une belle bénédiction et un fardeau périlleux. » Quel est le « fardeau périlleux » et comment cela a-t-il façonné votre relation avec les gens ?
Lenny Kravitz: Je n’étais pas préparé à ce qui allait arriver. Même si j’avais connu la célébrité et que j’avais regardé ma mère s’en occuper d’une manière très gracieuse et que j’étais avec la mère de Zoe [Lisa Bonet] et que je la regardais s’en occuper….

J’ai été élevé comme une personne très terre-à-terre, mais lorsque le [premier] album est sorti et que la dynamique de la célébrité est arrivée et que la musique jouait dans le monde entier, l’attitude des gens à mon égard a changé.

Je voulais rester la même personne que j’étais, mais j’ai dû prendre une vraie leçon, comment puis-je garder mon esprit, mais en même temps me protéger des gens qui me voient maintenant comme cette chose et ce qu’ils peuvent obtenir d’être autour de moi ?

Je suis resté ouvert pendant les deux premières années et ensuite, vous savez, des choses se sont produites.

 

Vous nous avez dit en 1994 : « Je ne suis pas un hippie. Je suis juste une personne qui aime ce qu’il aime et joue ce qu’il aime. Regardez ce qui est arrivé aux hippies. La majorité d’entre eux sont maintenant des connards qui gèrent tout. Vous sentez-vous toujours de cette façon?
Lenny Kravitz: C’était dans les années 90. J’ai vu beaucoup de gens et d’amis de mes parents – des gens qui étaient des hippies – [qui] sont devenus des yuppies d’entreprise et tous les neuf. Mais c’est la vie.

Nous changeons. « Hippie » est un mot si spécifique. Je suppose que vous pourriez dire que je suis toujours un hippie, peu importe ce que cela veut dire.

Je suis dans la paix et l’amour. Je suis dans la nature. Je suis dans le jardinage. Je suis dans la musique et l’art.

Que ce soit hippie ou bohème et peu importe comment vous l’appelez, je vis ce style de vie. Mais je suppose qu’alors, quand je disais « Je ne suis pas un hippie », je ne voulais pas être enfermé dans [ça].

 

Quelle était votre définition personnelle du succès lorsque vous avez commencé, et comment cela a-t-il changé en vieillissant ?
Lenny Kravitz: Ma définition du succès était que j’étais vraiment fier des albums et des enregistrements.

Mais je m’en fichais qu’ils soient des tubes ou qu’ils se vendent. Je ne suis jamais allé à une cérémonie de remise de prix où j’ai reçu le prix. Je me souviens d’une nuit où j’étais à Paris.

Il était tard dans la nuit [et] je sortais du club Les Bains Douches et j’étais à l’arrière d’une voiture et quelqu’un m’a appelé et m’a dit: « Tu as gagné le Grammy pour… »

J’étais comme, « Oh, ouais , c’est cool, mec. Super. » Et j’ai raccroché et pris un autre coup sur mon joint. J’ai raté des moments où j’aurais dû sentir les fleurs.

Et donc je suis maintenant à un endroit dans les dernières années de ma vie où quand j’ai un quelconque succès, je m’arrête et je prends un moment pour le comprendre, parce que vous devriez.

J’étais toujours du genre « Ouais, peu importe », parce que ma tête était tellement coincée dans l’art et la fabrication de ces choses.

 

La pandémie a-t-elle été étrangement bonne pour cela? Beaucoup de gens ont été obligés de ralentir les choses et de réfléchir davantage.
Lenny Kravitz: Oh oui. Cela commence par le simple réveil et chaque matin [en disant], « Dieu. Merci. Merci. Un autre jour de vie. C’est excitant.

Même les plus petites choses que nous appelons les « petites choses » – comme se réveiller, respirer, manger des aliments frais, avoir de l’eau courante – sont de grandes choses.

J’apprécie ces luxes et je reconnais qu’ils sont des luxes. Pour moi, être ici aux Bahamas dans la nature dans un endroit dans lequel j’ai des racines et que je peux isoler – mais pourtant ressentir cette énergie de Dieu et de la nature et des éléments – [a] été très curatif et je suis reconnaissant .

 

Il y a toujours eu une contradiction et une dualité dans votre vie entre la rock star hédoniste et le naturaliste décontracté. Vous écrivez dans le livre : « Je suis profondément à double face. » Était-ce une excroissance naturelle de qui vous êtes ?
Lenny Kravitz: Je l’ai toujours eu, et c’est tout ce que j’ai connu. Je suis né Gémeaux. Ma mère me demandait : « D’accord, avec qui d’entre vous ai-je affaire aujourd’hui ? » J’ai toujours prospéré dessus. Je me nourris des extrêmes. Je peux vivre dans la rue ou je peux vivre dans un manoir.

Le milieu, cependant, ne m’attire pas autant. Je n’en tire pas une énergie qui me nourrit. À 15 ans, ma mère est dans l’émission de télévision numéro un. Qu’est-ce que je décide de faire ?

Pars parce que mon père ne me laisse pas aller à un concert, et maintenant je vis dans la rue [ou] les étages des gens. Je me mets dans cette position.

Je n’ai pas eu à partir, mais cela a fonctionné pour moi d’une manière ou d’une autre et cela a toujours été le cas.

 

En 1995, vous nous avez dit : « Je veux faire ça jusqu’à ce que je sois vieux et petit. J’aimerais être comme John Lee Hooker dans mon petit costume, jouer de la musique, gratter ma guitare.
Lenny Kravitz:  Quand John Lee Hooker a eu ce grand succès avec cet album [1989] The Healer, j’étais comme, « Wow, d’accord, voici un gars plus âgé et il a des disques à succès et il est en tournée. »

Regarder tous les gars que j’ai regardés, de Duke Ellington à BB King, qui a dû s’asseoir sur une chaise lors de ses dernières performances.

Mick Jagger a 70 ans et peut encore faire vibrer un stade mieux que la plupart des jeunes de 20 ans.

Je suis au milieu maintenant. Je suis encore jeune, et dans une vingtaine d’années, quand j’arriverai là où se trouve Mick, je le ferai toujours si nous avons un monde où nous pouvons le faire. Je prévois de le faire jusqu’à ce que je ne puisse plus.

 

あなたが興味を持つかもしれない他の記事:
MASSHYSTERIAブラックマタービニールバージョン
VINYLE MATIERE NOIRE

Je suis très heureux de vous annoncer la sortie de matière noire vinyle de l'album Matière noire mardi 3 mai. 続きを読む

MASS HYSTERIA : UNE TRISTE NOUVELLE
eric canto photographe concert portrait

Une triste nouvelle, Michel SIX nous a quitté des suites d'une longue maladie. Les fans de Mass Hysteria le connaissaient, 続きを読む

SHOOTING JULIEN DORE PALOMA
julien dore

Shooting de Julien Doré   Un shooting réalisé à la salle Paloma de Nîmes Petite remise en jambe de printemps 続きを読む

集団ヒステリー「欠陥」
集団ヒステリーの欠陥

MASS HYSTERIA FAILLES La couverture de l'album Failles de Mass Hysteria réalisée par Eric Canto, photographe : "Après 6 mois, mon 続きを読む

ja日本語
お店に行く