Concert de Lenny Kravitz : 30 ans au sommet des charts.

Trente ans après Let Love Rule, son premier album, Lenny Kravitz est toujours au sommet des charts. Son dernier album est un de ses plus inspirés, et ses concerts continuent de faire vibrer les fans. Ses concerts sont impressionnants pour un photographe de concert.

 

Concert de Lenny Kravitz

Lenny Kravitz – Festival de Nîmes 2019 – Crédit photo Eric CANTO

Lenny Kravitz dégage quelque chose de magique. Musicien hors pair et complet, c’est un touche à tout de génie. En plus de chanter et de faire les backing vocals, il joue lui-même de tous les instruments lorsqu’il enregistre (guitare,batterie, basse,percussions et clavier). Ses ventes sont estimées à 381 millions d’albums dans le monde.

Lenny Kravitz est aussi une bête de scène. Chaque concert auquel j’ai pu assister me ramène à chaque fois à une éternelle réflexion : “chaque photo est bien…ce type est tellement photogénique qu’il est pratiquement impossible de louper une photo.”

Petit retour sur quelques photos issues de la dernière tournée de Lenny Kravitz dans les arènes de Nîmes.

 

Lenny Kravitz

Lenny Kravitz – Festival de Nîmes 2019 – Crédit photo Eric CANTO

 

C’est qui Lenny Kravitz

Né le 26 mai 1964 à New York, Lenny est un chanteur, musicien, compositeur et acteur américain.
Ses titres mêlent des éléments aussi variés que le hard rock, le rhythm and blues, le rock psychédélique,le funk, la soul et la pop.

Ses influences multiples s’entendent : John Lennon,Jimi Hendrix, Prince, The Jackson 5, Funkadelic, The Rolling Stones , Stevie Wonder, Led Zeppelin, ou encore James Brown.

 

Un début de Carrière et 2 albums cultes.

1989-1990 : Let Love Rule 

En 1989, son premier album Let Love Rule rencontre un succès modéré (il atteint la 61e place du Billboard).

Lenny gagne une plus grande reconnaissance en 1990,lorsque Madonna devient no 1 aux États-Unis et no 2 en France avec la chanson Justify My Love, qu’il a écrite et réalisée avec la poète Ingrid Chavez et Madonna, pour l’album The Immaculate Collection.

 Festival de Nimes 2019 - Crédit photo Eric CANTO

Lenny Kravitz – Festival de Nîmes  2019 – Crédit photo Eric CANTO

En 1987, il s’enfuit à Las Vegas avec l’actrice Lisa Bonet, alors connu du Cosby Show. Un an plus tard, leur fille, Zoë Kravitz née (elle est maintenant une actrice à succès). Ils louent un loft à Broome Street à New York à un gars qui jouait avec Bob Marley. «C’était tellement sale ici», se souvient-il.

Les chansons de guitare brutes et hippies qui ont formé son premier album jaillissentau milieu de cette vie bohème. Sans label, il les enregistre dans un studio bon marché à Hoboken, New Jersey.

Il est sorti un jour de l’ascenseur de son immeuble après une séance et a écrit: «Let love rule» sur le mur. «C’était juste quelque chose que je pensais», dit-il. «Après l’avoir vu tous les jours, je suis entré dans l’appartement et j’ai attrapé une guitare. La chanson est sortie. »

Avec un album complet fait, Kravitz n’a pas pu obtenir un contrat. Jusqu’au jour où un A&R chez Virgin lui a offert un entretien de cinq minutes. « Elle s’est assise, m’a regardé, et dit: «Je reviens tout de suite». »Puis le président du label est entré et m’a dit que j’était« Le Prince qui rencontre John Lennon », et m’a proposé de me signer.

labels en ont eu vent et ont fait monter les enchères. «Warner m’a offert beaucoup plus», dit-il en riant. «Mais je savais que Virgin me laisserait évoluer. Je me fiche que vous soyez Ray Charles ou Aretha Franklin, vous devez vous développer. »

1991-1992 : Mama Said

En 1991, il sort son deuxième album, Mama Said, qui est son premier album, qui figure dans le Top 40. Les chansons de cet album sont consacrées à Lisa Bonet, il y revient sur sa dépression après leur séparation.

Le plus grand single de l’artiste, It Ain’t Over ‘Til It Over, a pris la deuxième place sur la liste Billboard top 100.

Kravitz a écrit son deuxième album, Mama Said dans Broome Street. Le single It Ain’t Over…, cependant, lui est venu dans une chambre d’hôtel à Los Angeles sur un piano Fender Rhodes qu’il avait livré. “J’essayais de récupérer ma femme avec cette chanson.” De retour à New York, il a rendu l’album, mais a voulu garder cette piste «J’ai dit: ‘Je ne mets pas cette chanson parce que c’est un succès.Je voulais la donner à Smokey Robinson. »

Finalement, il réflechit… le funk fluide de la chanson et les cuivres de Phenix Horns de Earth, Wind & Fire permettent à Lenny Kravitz d’atteindre la deuxiéme place du top américain. «C’était la première fois que je marchais dans les rues de New York en entendant ma chanson sortir des voitures des gens. La vidéo était partout. J’ai dû arrêter de prendre le métro.

 

Le prochain single, Always on the Run, en hommage à sa mère, apparaît alors que son ami du secondaire, Slash à la guitare, apparaît sur “What goes around comes around” et “Stand by my Woman”.

En 1992, il produit l’album Vanessa Paradis de Vanessa Paradis, sur lequel il écrit toutes les chansons et joue de tous les instruments. L’album s’est vendu à 1 500 000 exemplaires dans le monde et son premier single “Be my baby” a été un succès dans plusieurs pays européens.

C’est le début d’un immense sucés pour Lenny Kravitz qui enchaînera albums et concert lors les décennies suivantes.

 

 

Lenny Kravitz - Festival de Nimes 2019

Lenny Kravitz – Festival de Nîmes  2019 – Crédit photo Eric CANTO

 

Une nouvelle tournée pour Lenny Kravitz en 2019

Avec la sortie de Raise Vibration le 7 septembre 2019, Lenny Kravitz met fin à quatre ans d’absence. Le chanteur n’a jamais passé autant de temps entre deux albums. “J’ai joué sur scène longtemps après l’album “Strut” avant de rentrer chez moi aux Bahamas.

Je ne savais pas où aller musicalement, j’ai commencé à me poser beaucoup trop de questions, dit-il.

Ce n’est qu’au bout d’un mois qu’un véritable miracle s’est produit. “Une nuit, j’ai été réveillé par un rêve, j’ai bondi en studio pour enregistrer la chanson dont je venais de rêver.

C’était le début de l’album: toutes les chansons de l’album me paraissaient ainsi. C’était la première fois! ». Kravitz, qui enregistre des albums depuis 30 ans, n’en revient toujours pas.

 

 

C’est peut-être la nouveauté de cette approche qui rend l’album particulièrement inspirant. À 54 ans, le musicien américain signe une excellente collection de compositions. “J’ai encore de l’inspiration et beaucoup d’énergie, peut-être même plus qu’avant”, explique-t-il en grignotant des fruits secs.

Mon ami m’a dit que Raise Vibration ne sonne pas comme le disque d’un gars qui le fait depuis trente ans.

Ça m’a fait plaisir. ” Lenny Kravitz est toujours un artisan qui produit de la musique, il joue la grande majorité des instruments. «Je n’ai donc rien à expliquer à personne, tout est fluide en studio, sans stress», explique-t-il.

“Quand j’ai commencé, je rêvais d’être entouré d’un groupe. Mais je n’avais pas assez d’argent pour m’en payer. C’est pourquoi j’ai enregistré “Let Love Rule” tout seul. J’ai développé mon son et c’est a présent ma marque de fabrique.Aujourd’hui encore, je continue a faire ainsi.”

Le concert dans les arènes de Nîmes fut assez exceptionnel  pour ses fans : “Lenny Kravitz en concert c’est déjà la promesse d’une belle soirée avec des tubes qui nous font revivre, nos années collège/lycée. Quel show dans ce cadre magnifique des Arènes de Nîmes et son amphithéâtre chargé d’histoire. “

“Ce concert, ce fut surtout l’occasion unique de voir et écouter ce musicien hors-norme, et pour l’occasion en totale communion avec son public lors d’un très long bain de foule final. Inoubliable !”

 

Lenny Kravitz

Lenny Kravitz – Crédit photo Eric CANTO

 

Raise vibration de Lenny Kravitz

Raise Vibration peut rappeler le choc ressenti après la découverte de Let Love Rule en 1989. À cette époque, seule une poignée de musiciens noirs se démarquent en multipliant les références. “Il y avait un prince et moi”, se souvient l’artiste.

Il est le fils d’un couple mixte d’Amérique ségréguée, entretient une relation très forte avec la France et particulièrement Paris, où il a acquis une résidence somptueuse.

Il partage aujourd’hui sa vie entre Paris et les Bahamas, souvent sur scène, il reste une figure de notre temps, musicien hors pair, il est aussi une bête de scène toujours fantastique à shooter.

Retrouvez le concert intégral de la tournée 2019 de Lenny Kravitz

 

 

 

Discographie de Lenny Kravitz

Albums studio de Lenny Kravitz

  • 1989 : Let Love Rule
  • 1991 : Mama Said
  • 1993 : Are You Gonna Go My Way
  • 1995 : Circus
  • 1998 : 5
  • 2001 : Lenny
  • 2004 : Baptism
  • 2008 : It Is Time for a Love Revolution
  • 2011 : Black And White America
  • 2014 : Strut
  • 2018 : Raise Vibration

 

Compilations / Rééditions de Lenny Kravitz

  • 2000 : Greatest Hits
  • 2009 : Let Love Rule: 20th Anniversary Deluxe Edition
  • 2012 : Mama Said: 21st Anniversary Deluxe Edition
  • 2013 : Are You Gonna Go My Way : 20th Anniversary Deluxe Edition

 

 


 

Eric CANTO Photographe : Photos de concert , portraits, pochettes d’album.

 

Visitez mon portfolio Visitez le blog Visitez le shop Contactez moi

 

 

Bonus : Interview de Lenny Kravitz

 

Articles similaires
Marilyn Manson : concert 2019 4

Concert de Marilyn Manson 2019 Retour sur Marilyn Manson et son concert en 2019 aux arènes de Nîmes ... Antichrist Read more

Focus Magazine 5

Mes photos sont publiées depuis de nombreuses années dans Focus Magazine. À chaque numéro, une double page est consacrée aux Read more

Mass Hysteria l'armée des ombres 6

Mass Hysteria l’armée des ombres est le 7e album studio de Mass Hysteria, groupe de métal français.L’armée des ombres est Read more

SHOOTING MACHINE HEAD 7

J'ai eu la chance de shooter Machine Head lors d'une séance photo rapide et impressionnante. Pour un photographe de concert, Read more

error: