Photos de concert : c’était mieux avant…

Année après année, les photographes de concert n’ont plus le droit de rien faire. Faire des photos de concert est maintenant un sacerdose.

Il y a 30 ans, les photographes de concert shootaient tout le concert, on pouvait faire de la photo de concert sur scène, voir en backstage, il y a 20 ans les 3 premiers morceaux et aujourd’hui, les photos de concert sont soumises à validation par la production, signature de contrat dans lequel le photographe de concert s’engage à ne rien faire de ses photos, voir même à donner celles-ci à l’artiste qui en disposera comme il le souhaite.

Tout cela est bien sur illégal aux yeux de la loi…

 

 

Le photographe doit rester en dehors de la salle, il rentre et après les 3 morceaux, il doit être sorti par les agents de sécurité (au cas où il aurait l’idée de prendre une photo)…

Parfois un seul morceau peut être shooté, parfois trois devant la scène voir même au fond de la salle. Les photos sont de plus en plus « validées » par le management le soir même … même s’il est aveugle ou a des goûts de chiotte, le manager te dira quelle photo choisir.

Lui sait, toi non, sinon il ne serait pas manager…logique.

 

Photos de concert : Il y a surement une raison…

Le plus drôle dans tout cela, c’est que la raison n’est même pas économique, aujourd’hui les photos de concert ne se vendent plus, la valeur de ces clichés est proche de zéro…donc quelle est la raison ? Et bien personne ne le sait et même les artistes ne sont que rarement au courant de cette situation.

Cette situation ridicule entraîne une surcharge de travail à la production locale, aux agents de la sécurité qui deviennent malgré eux les baby-sitter des photographes, mais le plus stupide dans cela, c’est que là où il y a 20 ans, seuls les photographes pouvaient prendre des photos, les artistes jouent devant des milliers de téléphones qui font super bien le job.

Une fois que les photographes sont sortis de la salle par la sécurité, l’artiste pourra s’exprimer librement devant des milliers de téléphones qui shootent en RAW , et ont une qualité optique assez fantastique.

 

Photos de concert : Démonstration par l’exemple

Lors du concert de Rammstein il y a 3 ans, interdiction était faite aux photographes par contrat de prendre des photos « d’ambiance » après les 3 premiers morceaux, j’ai bien sûr, posé mon matériel auprès de la sécurité et je suis allé voir le concert lors du festival de Nîmes.

 

Photo de concert prise avec un smartphone Samsung S8.

 

Coup de bol, mon téléphone n’est pas soumis à cette interdiction. Ben du coup j’ai fait quelques photos de concert et à la vue du résultat…je me demande vraiment pourquoi on continue à s’emmerder avec nos reflex.

Photos de concert prisent avec un Samsung S8.

C’est pas la photo de l’année mais rassurez vous, depuis 3 ans les téléphone sont beauuuuuucoup plus performant.

 

Vous pouvez retrouver mes photos de concert dans mon livre ” A moment suspended in time” 

photo-concert-photos-de-concert-eric-canto-

photo-concert-photos-de-concert-eric-canto-

photo-concert-photos-de-concert-eric-canto-

photo-concert-photos-de-concert-eric-canto-

photo-concert-photos-de-concert-eric-canto-

photo-concert-photos-de-concert-eric-canto-

photo-concert-photos-de-concert-eric-canto-

photo-concert-photos-de-concert-eric-canto-

photo-concert-photos-de-concert-eric-canto-photo-concert-photos-de-concert-eric-canto-

photo-concert-photos-de-concert-eric-canto-

 


 

Eric CANTO Photographe : Photos de concert, portraits, pochettes d’album.

 

Visitez mon portfolio Visitez le blog Visitez le shop Contactez moi

 



 

 

A lire  : “Photos de concert, bonjour la galère” article Télérama

Le contrôle d’image est devenu une obsession pour les artistes. Obstrués par des contrats, menacés de grosses mains, les photographes voient que leur liberté est réduite comme une peau de tristesse. Et l’information se transforme en communication. “Les photographes ne peuvent plus faire leur travail”, confirme un communiqué de presse. La raison de la rage de l’association suisse des journalistes Mentions légales?
Le concert de Johnny Hallyday le 23 juillet au festival Paléo de Nyon (Suisse), explique Tribune de Genève. Les photographes accrédités ont appris le même jour qu’ils n’étaient plus accrédités – seul le photographe officiel du festival a été accepté. comment prendre des photos de concerts?
Pour justifier, la direction s’interroge sur le danger d’effets pyrotechniques sur scène. “Ce n’était qu’une excuse car elle n’était utilisée qu’à la fin du concert”, a expliqué Philippe Maeder, photographe professionnel et président de Footprint Photography. Le syndicat condamne “une dérive visant à accroître le contrôle des médias”.
Enfin, Paléo s’est rendu à des photographes en colère et a autorisé certains spécialistes à prendre des photos de la capsule attachée à la salle de contrôle. “Mais loin de la scène et derrière le public, ce qui les a empêchés de travailler”, condamne Philippe Maeder. “D’en bas, le public peut prendre de très bonnes photos avec l’iPhone.
En fait, ils étaient en ligne sur les réseaux sociaux cinq minutes après le début du concert. ” C’était le premier de ce festival. Cependant, l’affaire est répandue et les restrictions sur les photographes augmentent.

 

 

«Et seuls quelques-uns d’entre eux osent se poser cette question de peur de perdre leur accréditation pour le prochain numéro», explique Sylvain Ernault, auteur de plusieurs articles sur le sujet au Webzine La Déviation. Pendant les concerts, l’autorisation de prendre des photos est généralement limitée aux trois premières chansons.
Mais parfois, les artistes ne jouent pas le jeu, “rester délibérément dans l’ombre ou mettre un chapeau n’est pas innocent”, explique Philippe Maeder. Certains établissent même des directives esthétiques. Par exemple, Etienne Daho n’autorise que les photos de son profil gauche (!) Et interdit les gros plans. Jusqu’à la décision du concert des Vieilles Charrues en 2008. Interdire chaque photo, car certains photographes ne l’ont pas fait.

 

Cette année, Lady Gaga à Montreux a décidé de partager la photo de son choix avec la presse, et non la photo du concert. Les agences ont soudainement refusé de publier, affirmant qu’il devait être édité dans Photoshop. L’agent de la chanteuse a également imposé aux opérateurs un format de cadre étroit pour affiner la silhouette de sa star. De plus en plus de personnes interdisent tous les types de photographie, quel que soit leur sexe.

C’est le cas du groupe de hard rock américain Mötley Crüe au Hellfest et Guns ‘n’ Roses, Lionel Richie et Bob Dylan aux Vieilles Charrues … Et même si la prise de vue est autorisée, les photographes ne sont jamais protégés du retournement. Toujours à Vieilles Plrues, le manager de Tom Jones les a chassés sous prétexte de ne pas retourner leurs contrats avant le début du concert. Le problème est qu’ils ne les avaient que sous la main … deux heures plus tôt.

 

photos de concert - photo de festival

Photos de concert – photo de festival

Et faites attention à ceux qui osent contester ces interdictions. Certains groupes envoient des équipes de sécurité patrouiller pendant les concerts. En avril, deux agents de sécurité ont été reconnus coupables de violences contre un journaliste de télégramme après le concert d’Olivia Ruiz au festival de Saint-Nolff en 2010. Pendant le procès, ils ont affirmé que “la manager Olivia Ruiz leur avait demandé d’empêcher quelqu’un de filmer dans le public”.
Le certificat de journaliste a été retiré et elle a été brutalement saisie, ce qui a provoqué un hématome de 20 cm de long sur l’épaule et cinq jours d’incapacité totale de travail: les photos des concerts deviennent extrêmement dangereuses …
Elle n’est pas la seule victime de la sécurité musculaire pendant les vacances. En 2014, Sylvain Ernault a réalisé Vieilles Charrues pour Chérie FM. Le tableau de bord des photographes dans l’espace presse a clairement indiqué que les photos d’un concert de 30 secondes sur Mars sont strictement interdites. Tout en prenant quelques photos de la fosse avec leur “modeste objectif miroir avec un seul objectif”, les policiers l’ont attrapé, l’ont tiré dans les coulisses et lui ont demandé de retirer ses photos, comme le dit son site Internet.
Sylvain Ernault a toujours cru avoir droit à lui: “Dans le cadre de son travail, un photojournaliste ne peut accéder à l’événement que pour des raisons de sécurité publique ou artistique ou d’admission conformément aux articles L333-6 et suivants. Le Code Sportif […] La jurisprudence considère que les artistes autorisent tacitement leur diffusion dans le cadre de leurs activités professionnelles. “
Une autre tendance qui se développe est la recherche d’agences. Aucun photographe de la célèbre agence de presse du téléphérique n’a été accepté lors du concert de Johnny Hallyday à Paléo. Frédéric Tanneau de l’AFP, habitué aux Vieilles Charrues – il l’a rapporté 17 fois – confirme que les conditions de travail se sont fortement dégradées.

 

photos de concert - photos de festival

Photos de concert – photos de festival

Articles similaires
Ghost : Vidéos, photos live, biographie... 4

Ghost, c'est quoi ? Ghost band est un groupe de métal qui s'est formé en 2006 dans la petite ville Read more

A MOMENT SUSPENDED IN TIME 5

Le concept du livre Ils entrent en scène en écartant d’une main les rideaux de la célébrité, et face à Read more

Lofofora Monstre ordinaire 6

J'ai rencontré Reuno, le chanteur de Lofofora, il y a quelques années lors d'un de ses projets solos. Lorsque le Read more

Mass Hysteria l'armée des ombres 7

Mass Hysteria l’armée des ombres est le 7e album studio de Mass Hysteria, groupe de métal français.L’armée des ombres est Read more

error: