MASS HYSTERIA : INCASSABLE

Pas besoin de parler. Les regards suffisent. Nous nous prenons dans les bras. Même pas sûr que nous échangions un mot. Dans les yeux de Yann, Rapha et Mouss, ces copains qu’on suit depuis 1997 et qu’on croise derrière la Main Stage 02 du Hellfest à 16h45, dans les nôtres aussi, des étincelles.

Des étincelles de bien-être et de paix… Ce 23 juin 2013, sous un soleil de plomb, Mass Hysteria vient de délivrer un concert atomique. Ses musiciens le savent, nous aussi, et plus encore Jason Newsted, l’ex-bassiste de Metallica, qui peine maintenant à mobiliser la foule après une telle déflagration.

 

mass-hysteria-livre-10-ans-de-furia-- (1)

MASS HYSTERIA, Livre 10 ans de Furia

 

Les garçons s’en vont avec la satisfaction du devoir accompli signer des autographes durant deux bonnes heures, tandis que ma compagne Vanessa et moi restons plantés sous le cagnard quelques minutes encore. Sonnés. Fiers. Heureux, tout simplement.

Il faut dire que les copains de Mass, on les a vus gravir les échelons à la vitesse de la lumière, notamment durant « l’ère Contraddiction », en 1999 et 2000. On les a vus, toutes dreads dehors, jouer « Attracteurs Etranges » sur le plateau de Nulle Part Ailleurs, pulvériser les Eurockéennes de Belfort sous un chapiteau bondé se protégeant de gouttes de pluie grosses comme ça, et ouvrir pour Korn à Bercy en décomplexés…

 

MASS HYSTERIA

MASS HYSTERIA

 

Et puis, petit à petit, les amis, on les a vus glisser aussi. Adoucir un peu le ton avec De Cercle En Cercle (2001) et, quatre ans plus tard, draguer bon gré mal gré le public d’Europe 2 avec Mass Hysteria (2005), un album éponyme pas si raté que ça à bien y regarder, mais traduisant un malaise.

L’impression, peut-être, dans la tête de nos gaillards, de se compromettre ou, en tout cas, de ne plus être totalement à leur place. Souvenir d’une discussion franche, le 26 novembre 2005, avec un Yann désabusé après un concert pourtant furieux au Plan de Ris-Orangis, avant-dernière date de la tournée.

Pour la première fois, nous voyons les musiciens désemparés, errant tels des spectres hagards dans les méandres d’un rêve de gosse qui, jour après jour, commence à virer au vilain cauchemar.

 

MASS HYSTERIA

MASS HYSTERIA

 

Alors, évidemment, lorsqu’invités à découvrir Une Somme De Détails en mars 2007, nous comprenons que Mass Hysteria s’est refait une santé en revenant à ses basics, le vent mauvais vire à l’éclaircie.

Le groupe a retrouvé son mordant, sa niaque maniaque, son humour, sa joie comme vengeance. Petit à petit, à force de concerts, à force de bouffer du bitume et de se retrousser les manches, Mass Hysteria sort la tête du marais des morts-vivants.

 

 

Son line-up a beau évoluer, Failles (2009) ne pas se vendre comme il faudrait, les étoiles, nuit après nuit, recommencent à s’aligner, lentement mais sûrement.

Ouvrir pour Metallica dans les Arènes de Nîmes (2009) et jouer pour la première fois au Hellfest sont une première récompense, mais c’est la fin de concert atomique que le groupe délivre au Sonisphere en 2011 qui change la donne, Mehdi El Jaï, secoué, et Verycords signant Mass dans la foulée.

Mai 2012 : Yann, que nous croisons au concert de Metallica au Stade de France, nous parle du prochain album : « Phil, tu verras, je crois vraiment que nous tenons quelque chose ». Trois mois plus tard, alors que sort L’Armée Des Ombres, ce disque si référentiel qu’il va donner son nom au fan-club du groupe, force est de constater que Yann n’avait pas menti : répondant à ses pulsions barbares, Mass, positif à bloc, s’entête.

 

MASS HYSTERIA

MASS HYSTERIA

 

Et la suite lui donne raison. Plus pros, plus carrés, enfin encadrés comme il se doit, nos amis perdent peut-être de leur naïveté, mais ils font des pas de géant comme en témoigne la démonstration de force du Hellfest 2013 déjà évoquée.

Deux ans plus tard, Matière Noire (2015), coulé dans la suie et impeccablement millimétré tel un Back In Black, enfonce encore le clou, les paroles hélas prémonitoires de « L’Enfer Des Dieux » prenant tout leur sens alors que, groggy, nous enterrons les copines et les copains du Bataclan.

Novembre 2015 : nous sommes des hommes au milieu du monde. Au silence et à la peur, nous préférons le bruit et la vie. Plus jamais nous ne marcherons seuls.

 

 

Les Mass non plus, qui, avec Matière Noire, retrouvent enfin leur public. Totalement. Définitivement. Et vont même jusqu’à séduire de nouveaux furieux. Sur scène aussi, le groupe met le turbo, donnant vie à ses pochettes (Olympia 2013, Trianon 2016), conviant à la fête percussionnistes et pom pom girls (Download 2018), et jouant même avec le feu sur certaines dates du Maniac Tour, à l’instar de ce Slayer qu’il vénère (Zénith de Paris 2019).

21 juin 2019. Mass Hysteria se produit de nuit à Clisson sur fond d’écran géant incurvé et balance un « show » de chez « chaud ». Il est désormais l’une des têtes d’affiche du Hellfest. Neuf ans plus tôt, c’est à 13h35 qu’il foulait ces mêmes planches. On mesure le chemin parcouru.

 

mass-hysteria-livre-10-ans-de-furia-- (1)

mass-hysteria-livre-10-ans-de-furia 

C’est ce chemin de croix, cette « remontada », que ce superbe livre retrace de la plus belle des manières. Dix ans de petites salles, dix ans de festivals. Dix ans de noir et de blanc, dix ans de couleurs…

Personne mieux qu’Eric Canto, déjà responsable des sublimes pochettes de Failles, Matière Noire et Maniac, n’a su saisir ces moments de vérité, d’intimité aussi. Ou quand un photographe devient sixième membre d’un collectif pour le devoir de mémoire.

2020 : Mass Hysteria n’a jamais été aussi populaire, et vous savez quoi ? C’est cent fois, mille fois mérité. Car jamais ces garçons, rejoints par le guitariste/producteur Fred Duquesne (qui leur concocte un son d’enfer depuis 2007) et l’enthousiaste bassiste Jamie Ryan, deux indispensables qui se sont fondus dans le collectif avec une aisance remarquable, ne sont pas économisés.

Jamais ils n’ont lâché l’affaire, quitte à se brûler sûrement et à partager leurs ombres. Ce groupe, c’est moi. Ce groupe, c’est vous. Ce groupe, c’est plus que du metal : une incassable machine à donner du bonheur.

Phil « Lageat comme vengeance »
Rédacteur en chef de Rock Hard

MASS HYSTERIA

MASS HYSTERIA

 


 

Eric CANTO Photographe : Photos de concert, portraits, pochettes d’album.

 

Visitez mon portfolio Visitez le blog Visitez le shop Contactez moi

 


 

 

 

Articles similaires
MASS HYSTERIA MATIÈRE NOIRE 4

MASS HYSTERIA MATIÈRE NOIRE : le huitième album Groupe phare du métal français, MASS HYSTERIA Matière noire est le huitième Read more

Focus Magazine 5

Mes photos sont publiées depuis de nombreuses années dans Focus Magazine. À chaque numéro, une double page est consacrée aux Read more

Gilles LARTIGOT - le Shooting 6

En tant que photographe, j'ai réalisé un shooting photo avec Gilles Lartigot il y a quelques mois. Cette photo est Read more

A MOMENT SUSPENDED IN TIME 7

Le concept du livre Ils entrent en scène en écartant d’une main les rideaux de la célébrité, et face à Read more

SHOP EN LIGNE

Tirages d'art, photos en série limitée à 30 exemplaires Visitez le shop en ligne
CLIQUEZ ICI
close-link
Inscrivez vous à la newsletter : offres et promos
INSCRIPTION
close-image
error: