LEWIS HINE Sadie Pfeifer, fileuse de coton, Lancaster, Caroline du Sud (Sadie Pfeifer, a Cotton Mill Spinner, Lancaster, South Carolina) 1908

Lewis Hine

Lewis Hine

LEWIS HINE « SADIE PFEIFFER, FILEUSE DE COTON » : LA PHOTO

Cette photographie a pour but de sensibiliser le public au phénomène du travail des enfants. En se plaçant a distance, LEWIS HINE entend accentuer leur petitesse face à la machine. L’alignement des bobines introduit ici l’idée de répétition et souligne le fait que la fillette est prisonnière d’une mécanique sans fin. À la fragilité de ce petit être humain, il oppose l’implacable géométrie et le gigantisme de l’usine : le conflit réside au Cœur de l’image dans la lumière, l’enfant est seule, la distance qui la sépare de l’autre femme rendant toute communication impossible.

LEWIS HINE, LE PHOTOGRAPHE

LEWIS HINE considère la photographie comme un outil de progrès social. Après s’être intéressé aux conditions de travail à Pittsburgh, la “ville de l’acier», il est mandaté par le Comité national sur le travail des enfants pour réaliser une série d’images documentaires – dont fait partie le portrait de cette fillette dans une filature de coton en Caroline. Ce précieux témoignage des conditions de travail de l’époque contribuera à encourager l’action sociale et favorisera les réformes. Animé par un jeu habile de contrastes et d’oppositions, le cliché demeure aussi violent aujourd’hui qu’il l’était au début du xxe siècle.

Le Hinesuit, né dans le Wisconsin en 1874, suivait des cours du soir et aidait financièrement sa mère à faire de petits travaux. LEWIS HINE a ensuite étudié la sociologie aux universités de Chicago et de New York ainsi qu’à la Columbia School of Social Work. Il a déménagé à New York en 1901 pour enseigner à l’Ethical Culture School et a inclus Paul Strand parmi ses élèves. Deux ans plus tard, il devient photographe et se consacre rapidement exclusivement à ce médium. À partir de 1906, Hine travaille pour le National Child Labour Committee (NCLC), la Croix-Rouge américaine et la Works Progress Administration. Il se concentre sur «la partie visuelle de l’éducation» et n’hésite pas à mettre en scène certaines de ses images pour être plus convaincant. Sensibiliser et véhiculer une image positive de ses motivations est le principe des photographies de LEWIS HINE.
Lewis Hine
À cette époque, et jusque dans les années 1920, les États-Unis ont été emportés par la révolution industrielle, qui a entraîné des réformes sociales, économiques et politiques. Les enquêtes photographiques pour le NCLC ou les magazines comme The Survey vont se multiplier. Hine parcourra des milliers de kilomètres pour rendre compte des conditions de travail des enfants ou des travailleurs, par exemple à Pittsburgh en 1907.
Les images recueillies sont nombreuses et les légendes sont précises. Les Américains découvrent des enfants qui travaillent dans les champs de coton ou dans les mines, des familles qui vivent dans des bidonvilles. Dès le début de sa carrière, Hine a été connecté à ce milieu progressiste, qui veut expliquer les bouleversements aux États-Unis. Ses reportages contribuent à diffuser cet esprit réformiste et à sensibiliser.

LEWIS HINE, L’OEUVRE

L’œuvre : À ses débuts, et jusque dans les années 1920, LEWIS HINE a une approche purement sociologique de la photographie. Il déclare ainsi qu’il veut « montrer des choses qui doivent être corrigées » et fut un des premiers à utiliser la photographie comme outil documentaire, annonçant le travail de la Farm Security Administration des années 1930.

Ses reportages dans les usines et les manufactures contribuèrent à une meilleure prise de conscience des problèmes sociaux aux États-Unis. Par la suite, LEWIS HINE accentue son approche artistique de la photo, sans pour autant renier son travail de témoignage, et ses images acquièrent une qualité esthétique qui augmente leur impact sur le public.

 

Lewis Hine

Lewis Hine

 


 

Eric CANTO Photographe : Photos de concert , portraits, pochettes d’album.

 

Visitez mon portfolio Visitez le blog Visitez le shop Contactez moi

 

error: